On se rencontre le 8 février!

Une rencontre entre nous, c’est avant tout pour faire le tour de nos accomplissements, de ce qui est amélioré dans notre mouvement. C’est aussi le moment de donner voix à nos idées, de les partager et d’élaborer des projets qui nous ressemblent. Alors que vous soyez nouvellement intéressé.e par les Incroyables comestibles, déjà impliqué.e ou tout simplement curieuse ou curieux, venez le 8 février!

Bienvenue à toutes et tous!

8 février

Publicités

Petite excursion en permaculture et semis de fleurs pour butineurs

Le 8 avril dernier, un événement à saveur Jour de la Terre avait lieu au café culturel la Factrie. Les familles étaient conviées à explorer la permaculture avec Christine Bénard de la ferme Perle des Champs tout en savourant un bon café. Au même moment, des enfants pouvaient jouer ou colorier une belle murale sur le thème de l’hôtel à insectes utiles du jardin.DSCN5676

DSCN5678

DSCN5685On pouvait même se procurer des semences de la Ferme Tournesol auprès de la jeune vendeuse Léa qui a trouvé en cette activité un financement «écologique» pour son voyage de fin d’année.DSCN5673

Après un bon dîner, les enfants étaient invités avec leurs parents à semer des graines d’asclépiades et de calendules (soucis) à ramener à la maison. Jasmine Kabuya Racine, horticultrice et organisatrice pour les Incroyables comestibles du Suroît animati l’activité (merci à Audrée Bourdeau, agente de vie de quartier au PRAQ pour le matériel fourni et l’aide!).

DSCN5680

Asclépiade

Asclépiade commune (Asclepias syriaca) en fleurs. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

L’asclépiade est la plante-hôte du papillon monarque dont la diminution de la population se fait voir depuis plusieurs années. C’est pourquoi on encourage sa plantation de l’asclépiade qui nourrit et abrite les chenilles du monarque.

DSCN5589

Monarque dans des fleurs de ligulaire. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Le nectar des fleurs d’asclépiades attire de nombreux insectes et animaux pollinisateurs comme des abeilles, des guêpes, des papillons, des coléoptères, des mouches et des colibris. En plus des pollinisateurs, les asclépiades sont visitées par des insectes prédateurs et parasitoïdes qui sont très utiles, au jardin comme en agriculture.

Tiré de l’article Les asclépiades indigènes du Québec

Quant au calendule, c’est une petite fleur orangé aux belles vertus médicinales (pour les découvrir, on clique ici) . Elle a aussi des rôles écologiques comme de fournir du pollen et du nectar à des insectes utiles dont les syrphes et les guêpes parasitoïdes.

Comme son homonyme anglais la tagète, le souci est une plante nématicide très efficace. En raison de ces vertus nématicides, le souci fait une excellente plante compagne pour les poireaux, ail et oignons ainsi que pour les fraisiers et la tomate.

Tiré de la fiche d’information  Le  souci

EZ TOI CET ÉTÉ?

La Ferme les Petites Écores permet au particulier de parrainer une ruche de 5000 à 50 000 abeilles! Ce parrainage permet de soutenir la recherche et le développement en apiculture afin d’aider la survie des abeilles tout en vous offrant une récolte de miel. Le tarif de base débute à 60$ (105 d’une ruche) et vous permet de récolter 900gr de miel. Pour en savoir plus, on consulte leur site.

DSCN2226

Les cosmos attirent et nourrissent les abeilles et autres pollinisateurs. École Les Riverains à St-Anicet.

 

La Disco Soupe en photos

disco-finaleVaut mieux tard que jamais, voici enfin les photographies inédites de la 1ere édition de la DISCO SOUPE (voir l’annonce de l’événement ici) qui a eu lieu le 22 septembre 2016. Une idée rassembleuse portée par les Incroyables comestibles du Suroît, Pour un réseau actif dans nos quartiers et le groupe Idéo Jea Chantier d’accompagnement du Carrefour Jeunesse-Emploi Beauharnois-Salaberry.

dscn3922L’évènement a débuté en fin d’après-midi dans la ruelle des Tisserands, au centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield. Des légumes, fruits et fines herbes apportés par Lire la suite