Un thé chai à base de plante sauvage, ça vous dirait?

Voici la recette de thé chai façon sauvage avec le chardon de nos champs. Merci à Vanessa Waters pour le partage et les photos. Vous trouverez plus bas, la recette imprimable en version PDF.

N’oubliez pas, c’est ce dimanche 16 juillet la promenade de découverte de plantes sauvages dans le parc des îles de Saint-Timothée! Le coût est de 10$ pour 2 heures d’initiation et c’est gratuit pour les enfants qui accompagnent les parents 🙂

chardon 3Chai à la racine de chardon

Ingrédients

* ¾ de tasse a 1 tasse de racines de chardon des champs ou vulgaire (Cirsium arvense ou C. vulgare)

* 1 tasse d’eau

* 1 tasse de lait de noix de votre choix (J’ai utilisé du lait d’amande)

* 1-2 cuillères à table de miel (à votre gout)

* 1 cuillère à thé de cannelle

* 1 c. à thé de muscade

* 1 c. à thé de cardamome

* 1/4 c. à thé de clou de girofle

* 1/8 c. à thé de Cayenne

* Un morceau d’un pouce de racine de gingembre râpé

* OPTIONNEL: 1-2 cuillères à thé de thé noir ou une poche de thé si vous voulez votre boisson avec de la caféine

Instructions

Coupez les racines de la plante en utilisant des gants et immergez les racines dans l’eau : les frotter légèrement avec les doigts.

Coupez les racines en dés et les rincez de nouveau.

Pulvérisez les racines de chardon en dés avec 1 tasse d’eau dans un mixeur.chardon 1

Retirez les racines et garder le liquide (lait de racine de chardon).

Ajoutez les autres ingrédients et faire chauffer à feu doux jusqu’à ce que ce soit une température parfaite pour boire. Nul besoin de le faire bouillir. Si vous le voulez froid, ajoutez de la glace.

Égouttez encore et servir.

charon 2Recette imprimable en version PDF: Chai-à-la-racine-de-Chardon

Publicités

Balade de découverte des plantes sauvages comestibles

13 mauvaises herbes pour la vie

Abondantes, les mauvaises herbes qui poussent dans nos jardins et à l’état sauvage sont souvent boudées, même détestées. Pourtant une panoplie d’entre elles possèdent des vertus à (re)découvrir, dont des valeurs nutritionnelles et des saveurs exceptionnelles.

Le dimanche 16 juillet dès 10h, partez en balade pour découvrir 13 plantes sauvages comestibles avec la cueilleuse expérimentée Vanessa Waters. Apprenez à bien les reconnaître, à les consommer et à les apprécier. Voilà, un cadeau à s’offrir pour la vie!
13
Ces treize plantes spéciales contribuent à la régénération de la terre tout en soutenant la survie de l’espèce humaine. Elles poussent partout où notre civilisation existe : des déserts les plus chauds à la proximité du cercle polaire, elles suivent le chemin de la perturbation humaine. En les reconnaissant et en les utilisant, vous gagnerez en autonomie alimentaire!

menthe sauvage

Menthe sauvage au Parc des îles. Photo par Jasmine Kabuya Racine.


Qui est Vanessa Waters?
C’est une cueilleuse vétérane de plantes comestibles, conférencière et secrétaire du conseil d’administration de l’OBNL Collectif Alimentaire de Hudson. Elle y organise régulièrement des sorties de découvertes de plantes sauvages nommées wild foraging en anglais.


19427716_10155489459917269_2130046420_n

Votre guide en plantes sauvages, Vanessa Waters.


Quoi apporter?
Un cueilleur doit être protégé du soleil et hydraté. Apportez de l’eau, un chapeau et des vêtements qui couvrent la peau — manches longues et des pantalons.

IMG_4729

Parc des îles de Saint-Timothée, là où aura lieu notre balade de découverte!


+ D’INFOS
Où : point de rencontre au Sentier Gisèle-Guérin-Rémillard, au 4949 boulevard Hébert, à Salaberry-de-Valleyfield. Le stationnement est gratuit.

Heure : 10h à 12h. Départ à 10h00 en direction du Parc des îles de Saint-Timothée et fin de la balade à 12h.
Coût : contribution de 10$

Voir et s’inscrire à l’événement sur Facebook.


Activité organisée par Les Incroyables comestibles du Suroît