Vive les dons!

Si le mouvement des Incroyables comestibles est porté principalement par les citoyens bénévoles et leur volonté d’améliorer leur qualité de vie et leur environnement immédiat, il est important aussi d’admettre que sans don matériel ou financier, il serait difficile de concrétiser des projets.

Récemment, notre organisation a eu la chance d’avoir de nombreux dons et nous trouvons essentiels de le souligner ici.

Semences originales et biologiques de la Ferme Tourne-sol

Tôt au printemps, la Ferme coopérative Tourne-sol, à Les Cèdres ,annonçait qu’elle offrait des semences à des organisations sans but lucratif. Nous avons levé la main! Nous avons été choyés de recevoir par la poste un bel assortiment de fines herbes, choux, tomates, légumes-racines et plus encore. Ainsi, nous avons pu mettre en branle un projet d’adoption de semis : des membres de notre groupe se sont portés volontaires pour démarrer dans leur maison des semis de tomates, de choux frisés, de romarin, de guimauve, de piments et de poivrons. Si certaines ont connu quelques difficultés, avec leurs félins trop amoureux des plantes (!), il n’en demeure pas moins que plusieurs dizaines de plants ont été démarrés pour nos divers jardins en libre-partage. Chapeau aux parents adoptifs de semis!DSCN5567

semis tomates

Un don personnel pour l’école

Ayant lancé un appel pour trouver du matériel spécifique pour le jardin de l’école Marie-Rose, un membre nommé Carl-Simon a généreusement offert un don en argent pour l’acheter! C’est ainsi que nous avons pu améliorer le jardin avec un tuyau suintant et son raccord en Y, une boîte aux lettres (pas pour les lettres d’amour, mais bien pour vos meilleurs recettes et des sacs de provision!) ainsi un nouveau pistolet à eau. Sans contredit, le tuyau suintant sera fort apprécié pour faciliter la tâche d’arrosage dans le bac qui longe le mur et qui s’assèche rapidement. Merci beaucoup Carl-Simon!DSCN6338

Un don monétaire apprécié

Guylaine est une grande âme qui fait beaucoup pour le mouvement depuis deux ans. Elle partage énormément de son temps (vous l’avez vu à la dernière Disco Soupe!) et ce printemps, elle a même offert un pourcentage de ses revenus de vente d’épices Épicure! Assurément, on se saurait se passer d’elle.

Des plantes variées pour les yeux, la bouche et les amis pollinisateurs

Le Centre des Moissons situé à Beauharnois offre entre autres un programme d’études professionnelle en Horticulture & jardinerie et produit donc avec ses étudiants des plantes annuelles, vivaces et ligneuses. Une vente annuelle ouvert au public est organisée chaque printemps, fort prisée de la population. Suite à notre demande, la direction et deux enseignants nous ont permis de «récolter» quelques surplus de leur production.

Nous avons donc des plantes comestibles annuelles (basilic sacré, bettes colorées, origan grec, poivrons violets, etc.) et vivaces (hémérocalles, monardes) de même que quelques arbustes fruitiers (canneberges, framboisiers sans épine, gadeliers à fruits rouges). De plus, ils ont partagé des vivaces méllifères pour les pollinisateurs (échinacées, achillées paprika, calamintha, etc.). Nous sommes très heureux de ce don qui au final, est partagé entre les citoyens de la région!

DSCN6387Les Serres Latour, collaborateur de toujours

Depuis les débuts des Incroyables comestibles dans la région, les Serres Latour et son propriétaire Stéphane sont de fidèles donateurs. Ce printemps, l’entreprise locale a répondu à notre demande d’engrais de poule 4-6-8 ainsi qu’à du terreau pour des smartpots, ces fameux pots de géotextiles que nous mettrons en nouveauté au Sentier Gisèle-Guérin-Rémillard.

En somme, un IMMENSE MERCI à tous nos donateurs et aux membres des Incroyables qui ont offert de leur temps ce printemps pour les semis intérieurs! Votre collaboration a déjà un bel impact.

 

Si vous désirez vous aussi faire un don en matériel ou monétaire,

contactez-nous!

Venez jardiner à Beauharnois le 17 mai!

18342249_125852801304128_5482718711582463229_nMercredi prochain, le 17 mai à 10h on a besoin de toi pour donner de l’amour au Jardin Collectif de Beauharnois avant le début officiel de la saison! Au programme: peinture des bacs avec les enfants, désherbage, nettoyage du site et plantation de semences! La Halte Familiale de Beauharnois et les Incroyables Comestibles du Suroît 2vous attendent avec vos bottes de pluie, vos gants et votre sourire!18034066_115159609040114_5339540619987133549_n

Qu’est-ce que la permaculture?

Le 7 mai étant la journée mondiale de la permaculture (Permaculture Day), nous avons cru bon de démystifier pour vous ce qu’est ce concept dont on entend, ou voit s’appliquer de plus en plus autour de nous. Le texte est de Christine Bénard, herboriste familiale et co-propirétaire de la Ferme La perle des Champs.

ipd-2017-300w

La permaculture, qu’est-ce que c’est?

Tout d’abord le mot provient de l’anglais pour « permanent-agriculture » et « permanent -culture ».  Ensuite, ce que ça veut dire plus concrètement, c’est d’agir avec la nature et non contre elle!

Bill Mollison ainsi que David Holmgren ont enseigné à l’université de Tasmanie en 1974, la base d’un système agricole soutenable, qu’ils ont nommé « Permaculture » et ce, jusqu’en 1979.  En permaculture on parle beaucoup de design.  Le design est un plan de travail qui suit les éthiques et les principes de permaculture.  Son objectif peut être l’autosuffisance, la création d’une ferme, d’un écovillage, d’une entreprise, régénération d’un sol abîmé, etc.  Le design est toujours unique et adapté aux besoins de chacun, il est la ligne directrice de ses projets.

Une des merveilles de la permaculture, c’est qu’à mon humble avis, elle nous propose une des solutions pour l’avenir, qui est facilement applicable dans notre quotidien.  Autre merveille, ce ne sont pas les problèmes qui nous intéressent, mais d’abord les solutions.  Nous sommes tous au courant des changements climatiques, du diagnostique alarmant, de la manipulation que nous vivons, du pic pétrolier dépassé, etc.

Et après, que pouvons nous faire?  Eh bien, c’est simple, appliquer les éthiques dans notre vie, connaître les principes et en appliquer quelques-uns, un jour à la fois.  Comme disait Ghandi : «  Sois le changement que tu veux voir dans le monde ».

Voici les éthiques qui sont le fondement de la permaculture sur lesquels prennent vie les 12 principes :

Les 3 éthiques

  • Prendre soin des humains
  • Prendre soin de la terre
  • Distribuer les surplus ( temps, argent, production ) à ces deux premières éthiques.
  • Le premier principe, Observer et interagir.

Il suffit seulement d’imiter les enfants, ce qu’ils font d’instinct, ils observent avant d’interagir.  En prenant le temps de s’impliquer avec la nature, il est possible de concevoir des solutions adaptées à chaque situation.  En ce moment, c’est le temps d’observer son terrain, pour connaître les endroits humides, trop sèche, calculer les zones d’ombrage, etc.  Suite à ses observations, le design de son terrain sera plus adapté.

permaculture-garden-steps_1000

Jardin appliquant les principes de permaculture (source: Rodale Organic Life)

  • Le deuxième principe, Collecter et stocker l’énergie.

Facile aussi, vous avez installé un bac récupérateur d’eau de pluie, vous l’appliquez déjà!   Vous avez une serre avec des masses thermiques, vous emmagasinez la chaleur!

DSCN2245

Une cabane à outils dont le toit permet de récupérer l’eau de pluie pour arroser dans la cour d’école des Riverains (Saint-Anicet). Lorsque la porte du cabanon est ouverte, c’est le signal que les enfants peuvent venir au jardin afin de ne pas échapper à la vigilance des surveillants!

  • Le troisième principes, Créer une production.

Les Incroyables comestibles sont une belle réalisation de ce principe.  Vous faites un jardin ou vous avez des arbres fruitiers, c’est aussi simple que ça!

Je vous laisse découvrir les autres principes de la permaculture en visitant ce site :

https://permacultureprinciples.com/fr/fr_principles.php

D’autres actions à transformer en habitudes 

Les 6R du recyclage :

  • Refuser et Réduire
  • Ré-utiliser
  • Ré-utiliser avant de recycler
  • Réparer
  • Recycler
  • Re-concevoir

Tiré du document « La voix de la permaculture »  http://www.permatheque.fr/2015/05/15/la-voie-de-la-permaculture/

Voici quelques suggestions de lecture sur le sujet :

https://permacultureprinciples.com/fr/index.php

ebook : L’essence de la permaculture

Livre

Introduction à la permaculture, Bill Mollison, Passerelle Éco

http://www.permatheque.fr/category/documentation/

plusieurs documents PDF disponible sur la permaculture, dont Le guide du permaculteur débutant