Les dernières actions des Incroyables comestibles

L’été 2015 goûte bon (et ceux qui suivront encore plus!) grâce à la diversité d’actions entreprises par l’organisme Pour un Réseau Actif dans nos Quartiers (PRAQ) et le mouvement Incroyables comestibles (IC) de notre région ! Alliés depuis l’an passé dans la réalisation de la ruelle verte des Tisserands, l’organisme et le mouvement s’entraident toujours plus solidement.

L’agriculture urbaine pratiquée dans des espaces où les citoyens sont libres d’entretenir et de cueillir favorise les échanges et la coopération, deux principes qui assurément nous rassemblent.

Depuis le début 2015, voici ce a été réalisé :

  • Participation à des ateliers de semis d’une vingtaine de citoyens (adultes et enfants) à l’Institut Gault et d’une dizaine de femmes au Centre d’Main de Femmes.
  • Animation d’ateliers de semis et de plantation à 80 élèves de l’école Marie-Rose.

    Les enfants plantent des pomme de terre dans une tour (grillage, paille et terreau). Photo par Jasmine Kabuya Racine.

    Les enfants plantent des pomme de terre dans une tour (grillage, paille et terreau). Photo par Jasmine Kabuya Racine.

  • Plantation de 18 fruitiers (abricotiers, pommiers, bleuetiers, cerisiers et poiriers) aux habitations le Phare, au CPE la Campinoise et en bordure du Canal. Plantation de 2 pommiers à l’école Marie-Rose.

    Plantation d'arbres fruitiers au CPE La Campinoise et aux Habitations Le Phare. Photo fournie par Audrée Bourdeau.

    Plantation d’arbres fruitiers au CPE La Campinoise et aux Habitations Le Phare. Photo fournie par Audrée Bourdeau.

  • Création et entretien de pots comestibles sur la rue Tully à proximité de la piste cyclable, une nouvelle collaboration avec la ville.
    Audrée plante sous les yeux curieux d'une passante, sur la rue Tully. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

    Audrée plante sous les yeux curieux d’une passante, sur la rue Tully. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

    En cette mi-juillet, les pots sont plus abondants bien qu'ils aient nécessité un petit ajout de plantes qui sont mortes ou qui ont disparues. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

    En cette mi-juillet, les pots sont plus abondants bien qu’ils aient nécessité un petit ajout de plantes qui sont mortes ou qui ont disparues. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

  • Nettoyage et plantation d’annuelles comestibles dans la ruelle verte des Tisserands en collaboration avec le Carrefour Jeunesse Emploi et des citoyennes bénévoles.
  • Sur l'asphalte, on peint le nom des plantes comestibles. Ici, la bénévole Alexandra inscrit la livèche, cousine du céleri. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

    Sur l’asphalte, on peint le nom des plantes comestibles. Ici, la bénévole Alexandra inscrit la livèche, cousine du céleri. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

  • Création d’un nouvel espace comestible et coloré au coeur du quartier Champlain au Centre d’Main de Femmes sur la rue St-Charles.
L'espace potager libre-service du Centre Main d'Femme. On y cultive bettes à carde, ciboulette, fraises, tomates, basilic, tournesol et bien d'autres. Photo par Guylaine Joanette.

Le nouvel espace potager libre-service du Centre Main d’Femmes. On y cultive bettes à carde, ciboulettes, fraises, tomates, basilic, tournesols et bien d’autres. Photo par Guylaine Joannette.

Des pochettes colorées fait de tissus recyclés et cousues par des artisanes du centre. Photo par Guylaine Joanette.

Des pochettes colorées faites de tissu recyclé orange et cousues par des artisanes du centre. Photo par Guylaine Joannette.

Toutes ces belles actions ont pu voir le jour grâce à Audrée Bourdeau du PRAQ, à Jasmine Kabuya Racine, organisatrice pour les IC et à Guylaine Joannette au Centre d’Main de Femmes, mais surtout grâce aux citoyennes et citoyens dévoués qui donnent quelques heures, voir des dizaines d’heures de bénévolat pour que ces espaces vivent!

Merci à Vie en forme et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield pour leur contribution financière.

Visitez nos espaces comestibles et participez aussi au changement !

On prend la pose après la plantation  sur la rue Tully. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Alexandra, Audrée, Stéfanie et Alicia prennent la pose après la plantation sur la rue Tully. Un beau travail d’équipe! Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Publicités

Un nouveau cours en permaculture dans la région

Le projet éducatif de permaculture Mycorhize a vu le jour récemment, financé par le Forum Jeunesse de la Vallée-du-Haut-du-St-Laurent. Sa particularité? Rendre vraiment accessible la formation à tous. Ainsi, l’échange de travail et la contribution volontaire sont bienvenus afin de suivre cette formation qui débute à la mi-août.DSCN2116

De plus, du matériel pédagogique sera bientôt disponible sur leur site pour quiconque à l’extérieur de la région voudrait s’approprier les connaissances en permaculture.

Pour en savoir plus, cliquez ici: LE COURS.