Sept façons de devenir végétalien

Vous êtes intrigué par le végétalisme, mais ne savez pas par où commencer? Cet excellent article de Frédéric Côté-Boudreau vous aidera à trouver votre façon d’y parvenir, que ce soit en adoptant qu’un repas végétalien par semaine ou en remplaçant la viande de vos repas habituels par des sources de protéines végétales comme le tofu, les haricots ou le tempeh. Cliquez sur le titre ci-bas pour lire l’article. Sept façons de devenir végétalien.

Publicités

Manger local durant l’hiver… Oui, mais comment?

Nos jardins sont définitivement sous la neige! Les jardiniers aguerris et avertis ont pris soin de conserver des baies surgelées, des tomates en pots Mason ou une grande quantité d’herbes séchées. Et au frigo ou dans la chambre froide, choux, pommes de terre, topinambours, carottes et autres légumes racines attendent d’être dégustés.

Topinambour. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Topinambour. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Mais si notre garde-manger ne regorgent pas de denrées qu’on a préservées et qu’on veut essayer autre chose que les légumes et fruits de l’épicerie trop souvent venus de loin, vers quoi se tourner? Voici des suggestions pour manger un peu plus local, frais et responsable.

Bonne boîte bonne bouffe

Il s’agit d’un regroupement d’achat qui permet d’acheter en grande quantité des produits maraîchers afin de les distribuer à faible coût dans les collectivités. Il a pour but de favoriser l’accessibilité physique, éducative et financière des légumes et fruits frais et de haute qualité.

Taille des boîtes

Taille des boîtes. Source Bonne boîte bonne bouffe.

La livraison à un point de chute se fait aux 2 semaines. Les aliments locaux sont priorisés toutefois, on retrouve des fruits exotiques importés durant l’hiver. Il existe plus de 120 points de chutes dans la grande région métropolitaine. Un grand panier coûte 17$ et suffit à une famille. À Salaberry-de-Valleyfield, voici deux des quelques points de chutes:

1) Pour un Réseau actif dans nos quartiers (PRAQ) 

Annie Hart, coordonnatrice

28 rue St-Paul, local 206

450-370-4387, poste 108

Suivre le groupe Facebook

2) Entraide pour monoparentales et familles recomposées du Suroît

489, chemin Larocque
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)
J6T 4C8
450-373-4047
Courriel: emfrsuroit@cgocable.ca

Les paniers bios

Équiterre promouvoit l’agriculture soutenue par la communauté (ASC). Ce réseau permet de trouver un fermier de famille qui produits des aliments biologiques. En payant un montant à l’avance, on reçoit des paniers bio régulièrement durant une plusieurs semaines.

Panier d'hiver. Source Glenorra.

Panier d’hiver. Source Glenorra.

Entre novembre et mars, on peut s’abonner aux paniers d’hiver. Comme il s’agit de produits locaux, il ne faut pas chercher des ananas ou des bananes dans ceux-ci! Toutefois, de belles découvertes alimentaires peuvent être faites et elles contribuent à diversifier notre assiette. Malheureusement, la Vallée-du-Haut-Laurent a peu de producteurs qui offrent ce service. L’entreprise Glenorra à Ormstown est l’une des rares! Autrement, dès le printemps, tous ces producteurs recommencent à offrir des produits:

Liste des fermes vendant des paniers biologiques dans la région

Au Potager du Paysan Inc. 
193, rg Ste-Thérèse, Saint-Rémi
Tél. : 514 269 4213
Paniers certifiés par : Ecocert Canada
Ferme Natura 
1948, Élie-Auclair, Saint-Polycarpe
Tél. : 450 265 3219
Paniers certifiés par : Ecocert Canada
 

 

Coop les Jardins de la Résistance 
1150 rang des Botreaux, Ormstown
Tél. : 450 370 6782
Paniers certifiés par : Ecocert Canada

 

 

Ferme Coopérative Tourne-Sol 
1025, ch. St-Dominique, Les Cèdres
Tél. : 450 452 4271
Paniers certifiés par : Ecocert Canada

 

 

Les Jardins Glenorra
2048, North River Road, Ormstown
Tél. : 450 829 2411
Paniers certifiés par : Ecocert Canada

 

 

Les Jardins Bio-Santé 
1753, chemin de la rivière des Anglais, Howick
Tél. : 450 825 1313
Paniers certifiés par : Ecocert Canada

 

 

Ferme Jacques et Lucille Machabée 
7, rang Duncan, Saint-Chrysostome
Tél. : 450 826 3342
Paniers certifiés par : Québec Vrai

 

 

Les Jardins d’Ambroisie 
525, rang St-Jean baptiste, Saint-Chrysostome
Tél. : 450 826 0871
Paniers certifiés par : Ecocert Canada

 

 

Jardin chez Julie et Lova

75, route 201, Coteau-du-Lac

Tél : 450 802 9467

Paniers : Précertifiée Bio par Ecocert Canada

 

 

Les Bontés de la Vallée

300, rang Saint-Charles, Havelock

Tél : 514 815-2209/438 883-2401

Paniers certifiés par : Ecocert Canada

Pour plus de renseignement, rendez-vous au http://www.equiterre.org/solution/paniers-bio.

Merci à Vanessa Théorêt pour cette liste.

Guide Gourmand

Nous en parlions en juin passé, le CLD a mis à la disposition un répertoire des entreprises agroalimentaires du Suroît. Pour dénicher une huile authentique, on y trouvera par exemple les Saveurs d’Elgin. Pour des viandes biologiques et des oeufs de poules en liberté, on découvrira les Fermes Valens.

guide gourmand

Rien de tel aussi que de se promener dans son coin pour trouver des commerces qui vendent ou préparent des aliments locaux. Le Local gourmet au centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield en est un exemple. Si vous avez des coups de coeur, faites-nous en part en commentant cet article!

Germinations et micropousses

Des germinations sont des graines de plantes, comme la luzerne et le trèfle, que l’on fait pousser à la noirceur et qui ne requiert que 2 rinçages quotidien. Au bout de quelques jours, le germe apparaît et elles sont déjà prêtes à être manger! Elles ajoutent vitamines, minéraux et croquant à nos plats. Elles sont faciles à réaliser à la maison et font une belle activité familiale. Sur le blogue Je suis au jardin, la démarche est expliquée.

Germinations maison. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Germinations maison. Photo par Jasmine Kabuya Racine.

Quant aux micropousses, elles croissent sur du terreau ou non. Elles prennent plus de jours à croître puisqu’on désire croquer leur tige mais aussi leurs premières feuilles.  Les pousses de tournesol sont très populaires (et délicieuses) mais on peut essayer aussi les lentilles, l’herbe de blé ou la betterave dont la jolie couleur surprend. L’association Manger santé bio  de même que AU Webzine expliquent bien la marche à suivre.

Dans tous les cas, il est important d’utiliser des graines de qualité, bio ou non-traitées. Les épiceries d’aliments naturels sont d’excellents endroit pour s’en procurer. Plusieurs semenciers offrent aussi des variétés qui sortent de l’ordinaire comme le fait W.H. Perron dans sa section Germes. Si vous avez récolté une grande quantité de semences de laitue, de moutarde, de verdure asiatique comme le mizuna de votre jardin, testez-les en micropousses!

De bons champignons maison

Cultiver ses champignons à l’intérieur, c’est possible! Pierre Gingras, journaliste à La Presse, en est un mordu. Lire cet article vous convaincra peut-être…

Pleurote perlé. Source W.H. Perron.

Pleurote perlé. Source W.H. Perron.