Le projet de loi C-18: loi sur la croissance dans le milieu agricole

Potagers d'antan

Ce n’est pas dans nos habitudes mais nous retranscrivons un texte dans son intégralité à cause de sa complexité mais aussi des impacts qu’ils peuvent entraîner dans nos vies sans qu’on s’en aperçoive. Paru dans le bulletin de févier 2014 du Semencier du patrimoine, il concerne un projet de loi bien spécifique. Si elle est déposée et acceptée, la loi C-18 engendrera de réels  nouveaux défis pour les « conservateurs » de semences au Canada. Nous trouvions important vous en faire part car vous pouvez faire quelque chose.

Sauvons nos semences

Le projet de loi C- 18, la « Loi sur la croissance dans le milieu agricole«  est un projet de loi omnibus déposé au Parlement le 9 décembre 2013. Il modifie plusieurs lois fédérales agricoles, y compris la loi de la protection des obtentions végétales (POV), des semences, des engrais, de la santé des animaux, etc. S’il est adopté, il donnera aux multinationales de l’agro-industrie beaucoup plus d’argent, de pouvoir et de contrôle…

View original post 478 mots de plus

Publicités

Vous désirez vous impliquer cet été?

Samedi le 29 mars, aura lieu une seconde rencontre dans le but de brasser nos idées ensemble et de planifier nos démarches! Nous sommes heureux de dire que déjà quelques personnes de tous les horizons ont montrés l’intérêt de s’impliquer et d’agrandir le champ d’actions du mouvement dans la ville.

Si vous êtes inspirés et voulez partager vos idées, vous êtes bienvenus à la rencontre. Celle-ci aura lieu à 13h30 dans le quartier St-Timothée. Contactez-nous (voir la page Nous Contacter) afin que nous puissions vous donner les détails de l’endroit et par le fait même déterminer combien nous serons.

Si le transport est un problème, certains d’entre nous sont disponibles pour du covoiturage. Faites-nous en mention.

***

C’est cette semaine que débutent les ateliers de semis intérieurs avec des jeunes de l’école Marie-Rose et des bénévoles. Il est emballant de voir que 4 classes (deux de maternelle, 1ere, 3-4e années) ont décidé de s’impliquer. Il faut dire que les enfants adorent ce genre d’activité: jouer dans la terre à l’école, ça c’est plaisant! Qui plus est, chacun des participants repartira à la fin du printemps avec un plant, un bon moyen de donner le goût de continuer à jardiner chez soi.

Image

Nous tenons d’ailleurs à remercier Patrice Fortier de la Société des plantes, un semencier d’exception de Kamouraska, qui nous a fourni gratuitement une panoplie de semences potagères des plus excitantes, comme le pourpier d’hiver (Claytonia perfoliata), le basilic sacré (Ocimum sanctum), l’amarante ‘Plainsman’ (Amaranthus hypochondriacus  x hybridus) ou le chou-navet de ‘Krosno’. Gens du coin, vous pourrez tester ces végétaux inusités qui pousseront dans nos potagers cet été et nous en donner des nouvelles.

Image

Chou-navet de Krosno. Source: La société des plantes.

Également, Micheline Génier, de Permaculture Sol-Vivant, a fait le don de plusieurs semences de plantes savoureuses ou colorées pour les potagers, dont les bettes à cardes ci-dessous.

Image

Glomérules de bette à carde. Chacune contient 3 ou 4 graines!

Image

Les précédentes glomérules donneront ces belles bettes sous le nom de variété ‘Fordhook Giant’. Source: http://www.groworganic.com

Toute cette générosité est fortement appréciée et se verra multiplier sous peu!

Pour terminer, un poème partagé par Francis Naud Véronneau, membre organisateur des IC.

L’autosuffisance alimentaire comme outil révolutionnaire

Il me vient un peu à l’idée de manger
J’ai une idée, d’acheter m’enivrera,
Acheter, acheter, la laine de l’autre sur son dos,
Je le prends de dos et je ris.
Ou alors produire?
Véhiculer l’idée que nous appartenons à la terre,
Terre comme elle est belle,
La Terre sans pétrole.
Et si nous la semions de révolution?
J’ai hâte à la récolte!

– Jean-Patrick Reysset, théâtre de l’Odyssée

Une rencontre qui donne des ailes

Nous sommes le 27 février dans un chalet du parc des îles enrobé par le soir et la neige qui virevolte. Une vingtaine de personnes écoutent attentivement Stefan Sobkoviak les entretenir des défis de l’agriculture biologique et de la permaculture. Un peu avant, Jasmine et Francis, les organisateurs de la soirée, ont présenté le mouvement des Incroyables Comestibles et de sa première empreinte dans la région à l’été 2013.

Stefan Sobkoviak foule rencotnreLa conférence achevée, les gens discutent, s’échangent des semences et des idées. La soirée passe vite, mais on s’entend pour dire qu’il y a quelque chose dans l’air, comme une marmite d’eau en ébullition: on sent que des actions veulent jaillir de plusieurs personnes! Sans aucun doute, l’été qui s’en vient verra les Incroyables de Salaberry-de-Valleyfield prendre une grande enjambée.

Nous sommes heureux de voir que des personnes se sont manifestées pour s’impliquer. Peut-être le voulez-vous, mais ne savez pas encore comment? Sous peu, une seconde rencontre aura lieu pour dresser une liste d’actions plus concrètes. Si vous désirez y participer, écrivez-nous dès maintenant (cliquez sur Nous contacter en haut de la page): nous sommes à décider de la date et votre disponibilité pourrait être tenue compte.

Autrement, suivez notre blogue (s’inscrire dans la colonne de droite)  afin de connaître les dernières nouvelles ou les activités qui viendront, comme les ateliers de semis. Se joindre au IC peut signifier aussi une participation unique qui convient à votre horaire et à vos préférences!

Merci à tous ceux et celles qui étaient là le jeudi 27 février: votre présence et votre intérêt nous ont grandement motivés!