Retour en arrière, regard en avant

Alors que le mois de décembre est de loin un moment de jardinage, les jours froids nous permettent de prendre le temps d’évaluer les succès, les améliorations et de planifier les actions pour le printemps 2014.

Retour sur notre dernière activité de plantation

ImageImageImage

Avec 19 enfants de la classe de première année de Mme Dominique (école Marie-Rose) nous avons semé une soixantaine de gousses d’ail. Grâce au soutien du CLD Beauharnois-Salaberry, nous avons pu obtenir de l’ail local provenant de la Ferme coopérative Tourne-Sol. Trois sortes d’ails ont été sélectionnées: Terre bleue Rogue, Lochiel  et Italian Red (pour connaître leurs caractéristiques, je vous invite à vous reporter au site de la ferme ici).

Le 24 octobre, malgré un vent très froid et un soleil faible, les enfants ont montré un intérêt et un enthousiasme chaleureux pour la plantation! Leurs doigts gantés enfonçaient des gousses à tous les 7 cm, à une profondeur de 2 à 3 fois la gousse, en prenant soin de mettre la pointe vers le haut. Afin de protéger l’ail des fluctuations de températures, ils ont apposé un paillis de feuilles mortes. Quelques-uns m’ont également aidée à planter des fines herbes comme du thym et de la sauge puisque cette section de jardin sera axée sur des plantes comestibles vivaces. Il est encourageant de voir que les enfants qui jardinent déjà à la maison avec leur famille s’appliquent particulièrement quand vient le temps de planter: leurs gestes sont sûrs et ils sont fiers de dire qu’ils savent jardiner.

ImageImage

Image

Sous les yeux du premier groupe, j’ai mis en terre un bleuetier, don de Rollande, une résidente du Manoir des îles (situé en face de l’école). Ce fut une cueilleuse assidue pendant l’été et suite à sa recommandation d’ajouter de bleuets au jardin, elle en est venue à offrir un plant. Quel beau retour des choses! De même, un couple du village a offert un montant pour se procurer des petits fruitiers. J’ai opté pour le framboisier (Idaeus rubus) ‘Fall Gold’, une variété remontante (deux cueillettes durant l’été) aux fruits jaunes et deux fraisiers. Merci à Cécile et Yvon pour cette contribution! Je parie qu’il y aura des petits gourmands qui en profiteront dans les années à suivre.

Image

Bleuetier

Image

Fraisier

Avec le nettoyage du potager et le remisage du baril de récupération d’eau de pluie, ce furent les dernières actions dans les jardins de l’école. Maintenant la terre sommeille après avoir été généreuse.

Les préférences des enfants

Le concours pour les enfants lors de la p’tite Fête des récoltes a été un excellent prétexte pour les questionner sur leurs préférences alimentaires. Voici ce qu’ils ont répondu à la question «Quel(le) est ta fine herbe, ton fruit ou ton légume préféré (e)?». Entre parenthèses, le nombre de fois que l’aliment a été élu.

1e position: concombre (4)

2e position: carotte (3)

3e position: pomme, tomate (2)

4e position: champignon, ail, melon d’eau, brocoli, raisins, framboise, piment et ciboulette (1)

Sondages auprès des citoyens et participants

Voici maintenant quelques propos repris du sondage effectué à la fin de l’été auprès de résidants et de participants.

Quel fut votre rapport au potager, qu’en avez-vous pensé en le voyant évoluer?

«Que l’idée d’initier des enfants au jardinage et que des bénévoles s’y impliquent afin que tout fonctionne avec beaucoup de vitalité. C’est inspirant.»

«Très beau dans l’environnement d’une école primaire. Surpris de voir autant de légumes variés dans un espace aussi restreint»

«J’aimais aller jeter un coup d’oeil sur place en allant à la messe. Ça me rappelle ma jeunesse et le jardin familial.»

Quelles améliorations sont à faire selon vous?

«Plus de publicité dans les journaux locaux. Poursuivre la collaboration avec les amis du parc des îles. Affiche plus grande pour indiquer qu’on peut se servir et entretenir le potager (arroser).»

«Ne pas planter de courgette, elles prenaient trop de place.»

«Avoir plus de participants.»

Quelles on été vos préférences en matière de légumes, de fruits et des fines herbes?

« La laitue, les haricots, les tomates italiennes, les échalotes, les concombres, la ciboulette.»

« La fleur de tournesol ‘Mammoth’, le fenouil en fleur.»

«Je préfère les fines herbes.»

Regard vers 2014

En tant que coordonnatrice du projet, j’ai moi aussi fait un bilan de la première année du projet. Somme toute, je suis très satisfaite de la réponse du milieu. Un des principaux défis sera le recrutement de bénévoles pour l’entretien estival. Comme l’ont suggéré des citoyens, il sera important de bien afficher que tout citoyen peut aider en arrosant ou en désherbant. Cela permettra de partager la tâche avec la communauté. Également, trouver du matériel comme du terreau pour les semis intérieurs, du compost pour enrichir le sol, de nouvelles semences, des tuteurs et de l’argent pour des affiches durables seront des tâches à voir pour la prochaine année.

À la fin de l’été, j’avais été approchée par des membres de la communauté de l’Église St-Timothée pour créer un jardin sur le terrain. Malheureusement, le projet est tombé à l’eau pour des raisons d’assurances. Toutefois, des liens se sont tissés avec quelques membres de cette communauté qui désirent donner un coup de main autrement. De plus, l’intégration du mouvement Incroyables Comestibles à travers la nouvelle ruelle verte des Tisserands au centre-ville est en discussion. Selon le degré d’implication des partenaires et des citoyens du quartier Bellerive, des plantes comestibles variées pourraient s’intégrer au printemps prochain dans le paysage de la ville! Si vous êtes intéressé à participer à ce projet, contactez Audrée Bourdeau agente de projet pour un Réseau actif dans nos quartiers ( 450-370-4387 poste 104 ou praqanim@cgocable.ca). Son organisme chapeaute les projets des ruelles vertes de Salaberry-de-Valleyfield.

ruelles_vertes_valleyfield_2013_web

Ruelles vertes. Image tirée du site de la ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Également, si vous êtes emballé par l’idée de créer un petit espace dédié aux plantes comestibles sous le mouvement IC dans notre ville, écrivez-nous  (notre adresse dans le menu en haut)! Nous verrons comment on peut aller de l’avant.

Publicités

2 réflexions sur “Retour en arrière, regard en avant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s